Air Mont-Laurier et ses pourvoiries c’est une longue histoire et son parcours a donné lieu à toutes sortes de situations qui devraient inspirer le président Norman Ouellette lors de la rédaction des mémoires de ses 36 ans d’aventures.

En fait, Norman Ouellette est devenu pilote de brousse non pas par passion pour les avions, mais bien pour faire vivre de grands moments à nombre de gens. Étonnant, n’est-ce pas? L’hydravion permet de transporter les gens vers les grands espaces, où tout est différent, où il n’y a pas de chemins.

La Pourvoirie Tibériade fut le premier retenu et développé, en 1976. Scindés par la rivière Némikachi, les lieux sont très accidentés et procurent un refuge exceptionnel aux orignaux. Seules des « passes » naturelles permettent les déplacements. C’est connu, la chasse réserve des moments où les sensations sont fortes sur les sous-territoires du Tibériade. Un réseau naturel de lacs nous permet d’offrir des séjours de pêche à la truite moucheté indigène dans un environnement totalement vierge où l'on peut vivre à l’air du temps.

Neuf chalets entièrement équipés assurent à la clientèle un hébergement confortable et à la mesure de leurs attentes. Un réseau de sentiers permet d’atteindre les lacs adjacents où des miradors ont été installés à des emplacements stratégiques. Des embarcations sont aussi mises à la disposition des chasseurs et des pêcheurs aux endroits requis.

La pourvoirie Tibériade c’est un retour 50 ans en arrière!

Pourvoiries au Québec, Canada
Carte du territoire

Tarifs